Séniors 3 : match contre l’ASPTT

Publié le 20 octobre 2013 par admin et classé dans actu

Petit point sur le début de saison de l’équipe 3 et résumé du dernier match par Bruno :

.

Pour son 4ème match, l’équipe 3 emmenée par Yann se déplaçait (lundi 14) en terre toulonnaise dans la salle de l’ASPTT. Enchainant encore deux matchs en quelques jours (victoire le vendredi précédent à domicile), l’équipe un peu diminuée par ces back to back, arriva très en avance (19h45) : Quoi on joue à 21h ?

.

Flash Back : Trajet en voiture de Bandol départ 19h15. Jo, Steph & Bru et leur GPS. Gui Palais de justice, Yann, Oliv et Elton directement à la salle.

.

Bref, hHoraire qui arrangeait fortement Mathieu, étant sensé arriver à cette heure là.

.

Et le match commence, premier quart temps se terminant sur une égalité parfaite* : 17-17, les équipes se rendent coup pour coup (sur le pouce selon Guillaume) et le score reste identique… 35-35 à la mi-temps !

.

A la mi-temps, le discours est clair : « Euh les gars, il manque pas quelqu’un ? Il est ou Mathieu ? » … Oui souvenez vous, Mathieu qui ne pouvait être dispo avant 21h ! Eh bah la légende raconte qu’il cherche encore et toujours la salle… d’autres disent qu’il hante la salle du PTT.. et que parfois on peut attendre ses cris les soirs d’orage…

.

Yann : Sinon y a un vrai discours hum hum… il faut qu’on mette dedans les gars, on reste concentré et on loupe plus les paniers faciles ! (Il paraît qu’un joueur aurait loupé 3 double pas… Non pas au BBC voyons ! 😉 )

.

Et le troisième quart temps commence ! C’est un autre Bandol qui arrive sur le terrain, rempli d’énergie et de barres céréales (Merci Elton et Jo pour l’approvisionnement de l’équipe) !

.

Joueur PTT : « Et mais vous bouffez tous dans cette équipe » Bru : « Bah on se dope ouai… » . Il ne pensait pas si bien dire, via des contres attaques emmenées par Steph et conclu par Jo, des triples feintes, double axel, pirouettes de Allen Guiverson, ainsi qu’une domination de notre Joackim Oliv Noah ! Le score est sans appel après ces 10 minutes : 42 – 59 (7 – 24) !

.

Le dernier quart ou « Are you serious ? » . Il y a de ces soirs, où le dieu du basket touche du doigt (ou le pouce selon Guillaume) un joueur, et ce soir, c’était un jeune toulonnais portant le n°10 qui va déchainer le public deux fois plus nombreux que les bandolais** ! En effet, le jeune homme va inscrire quatre 3pts pour un total de 14 pts à lui tout seul dans le quart-temps…

.

Le Bandol BC se voit recoller au score, la dernière possession est bandolaise avec 24 secondes en jeu… Faute toulonnaise … 16sec …. Touche, remise, balle à Steph qui monopolise… le score est de 70-72… faute again… 8sec et 2 lancers.

.

Le Banc Bandolais souffle un peu… mais sa respiration va être retenue alors que le ballon rebondit sur l’arceau … le premier lancer raté, Bandol espére.. Steph souffle, ses jambes qui ont subi une presse tout terrain ne tremblent pas, il tire… et loupé ! Rebond du PTT, qui monte la balle… s’approche de la ligne à 3pts, 3…2… Mauvais drible … 1… ballon récupéré par Jo… BUZZER. Cri de joie du Jo, mort respiratoire pour les deux bandolais sur le banc ! .

.

* : Une question se pose alors, qu’est une égalité non parfaite ?

** : Après un calcul minutieux par rapport au nombre de rangées et de sièges… 11 rangées de 25 sièges… hum oui, les supporters toulonnais étaient 2 ! .

 

.

Mathieu : Match difficile, surtout la première mi-temps, mais ça va je suis pas trop crevé !

Jo : Ouais je sais, je cris tous le temps…

Elton : Jo achète de la marque comme barre de céréale, j’aimerais avoir les moyens, je vais demander à JB de jouer en 2… !

.

BILAN : 3V – 1D, 1er du championnat (provisoire). L’équipe 3 va bien, malgré ce bilan, les co-entraineurs pensent pouvoir pousser encore et toujours cette équipe. Le prochain match face à Sanary (Le Derby) promet aussi d’être compliqué, mais rien n’est trop dur pour… 1,2,3… EQUIPE TROIS !

Vous cherchez quelque chose ?


Utilisez le champs de recherche ci-dessous ou aller directement à la page articles.

Contact


Pour nous contacter ou savoir comment nous rejoindre, cliquez ici.