Séniors 3 : BBC / ASPTT

Publié le 16 janvier 2014 par admin et classé dans actu

Résumé du match du 14 janvier par Bruno :

.

Voilà un match attendu aussi cette saison, souvenez vous (oui je sais, vous vous souvenez pas, en même temps c’est pour ça que je l’écris, alors attendez, je vais le dire… vous êtes si … ça ne vous arrive jamais ? Hein… vous êtes parfait ? J’ai eu mon flocon moi ! ) du match, le match où Mathieu n’a jamais trouvé la salle et qu’une légende urbaine raconte qu’il hante la salle toulonnaise… bref ce match là, nous étions devant de 17 points à 10 minutes de la fin puis un jeune toulonnais, dont seul son numéro nous connaissons « 10 », marqua 6 trois points… juste incroyable et nous gagnons de seulement 2 points !

.

Bref, toujours privé de Guillaume et Ti’ Jo, c’est le jeune Enzo (meneur et capitaine de l’équipe cadet du BBC) qui rejoint les rangs de l’équipe 3 !

.

Le match commence, notre Ptit Tom à la table de marque et des amis dans les tribunes (un ex joueur, une copine, un ex joueur jouant a Sanary, un ex joueur, l’ami d’un ex joueur, l’amie de l’ami d’un ex joueur, la meilleure amie du frère d’un joueur, l’amie d’un ex joueur jouant à Sanary…)*

.

Premier quart temps, les deux équipes mettent du temps à trouver le chemin du filet, du coup le premier quart voit le tableau d’affichage : 10-7 en faveur des bandolais.

.

On se refait un match comme Carqueiranne ? Le coach voit rouge, et le deuxième quart ne vas pas aider… Même si le ballon tourne bien, en défense c’est bof et les finitions aussi. Même si on a eu de la chance car niveau réussite adverse c’est pas foli-folichon** ! A la mi-temps le score est de 17-18 (youhou !).

.

L’échauffement de la mi-temps coté bandolais se passa dans les vestiaires à revoir les système, le coach qui voit rouge*** !  « Ils sont 6 nous sommes 9, il va falloir les faire cracher $@%!£ ! ».

.

Le troisième quart-temps commence, les toulonnais vont voir un nouveau Bandol ! Les bandolais sont hyper-actif en défense résultant sur des interceptions, des contres attaques ! Même le jeu placé est beaucoup plus fluide (Les trailers de Flave et Oliv font très mal) ! Très gros quart-temps, des trois points (Bruno, Mathieu, Mika, Enzo !) viennent gonfler le score : 30-14 ! Soit 47-32 avant l’entame du dernier quart !

.

Le dernier quart sera à l’avantage des toulonnais qui remonte doucement leur retard, il reste une minute à joueur, 56-52, Toulon est en presse… remise en jeu coté bandolais, même si Bruno arrive à passer le milieu de terrain, il est prit en guet apens par 3 joueurs… alors que Yann lui criait dessus « lache là », il n’en fit rien… entre deux balles bandolaises… mais pas de conclusion, Toulon attaque, il reste dans les 15 secondes… interception … course … Flave poursuivi perd le contrôle, il fonce tout droit en touche (ligne de fond) mais la balance en arrière, Bruno la récupère du bout des doigts s’approche du panier, le poursuiveur se met au travers de sa route, petite passe ligne de fond pour Flave qui revenait de l’extérieur du terrain pour un tir avec la planche au buzzer !!! 58-52 !

——————————————————-

* Dans le désordre : Alex’, David, Rob, Pauline, Laura, Laurène…

** Je dois placer une expression ridicule dans chaque résumé, voilà c’est fait (commentaire perso de Audrey : oui Bruno, c’est ridicule, gagné !!!)

*** Bordeaux

——————————————————-

Réaction d’après match :

Micka : Est-ce que quelqu’un peut dire à Bruno qu’il faut qu’il arrête de compter quand il est sur le banc ?

Thomas : Boarf quand je me blesse pas, je fais 5 fautes… la routine !

Elton et Mathieu : Désolés, on reste pas on a des femmes et tout et tout …

L’action du match : moulin à vent de Micka entre trois toulonnais qui, hélas, ne rentrera pas !

LE BILAN : Trois matchs, trois victoires ! L’équipe 3 est donc toujours 2ème avec 11 victoires pour 2 défaites et a bien distancé les 3ème La Garde et Sanary (8v-4d) ! Prochain adversaire : Sanary ! La victoire est très importante !

Vous cherchez quelque chose ?


Utilisez le champs de recherche ci-dessous ou aller directement à la page articles.

Contact


Pour nous contacter ou savoir comment nous rejoindre, cliquez ici.