Séniors 2 : Une Victoire avant la trêve!

Publié le 21 février 2011 par admin et classé dans actu

On s’est étonné, on s’est impatienté, on s’est inquiété, on s’est énervé ….mais le voilà enfin !!! Le résumé du match contre Draguignan par Coach JB :

Match en retard de la 13e journée, Bandol (2e) accueillait Draguignan (10e). Malgré les absences de Mike (malade), Aurélien (blessé), Antoine (ski) et Manu (oubli), Bandol se devait de renouer avec la victoire.
Le début de match est à sens unique, les consignes sont respectées. Joël et Vince dominent à l’intérieur pendant que Mat allume à 3pts, 16-4 au bout de 5 minutes. Mais les rotations baissent l’intensité défensive et donnent moins de solutions offensives. Hormis un Bruno très actif, le banc Bandolais n’est pas entré dans le match. Les extérieurs sont passés sur tous les drives alors que dans la raquette la bataille du rebond est perdue. Ce n’est pas mieux de l’autre côté du terrain où les mauvaises passes se succèdent. Heureusement, Mat inscrit 8pts sur les 12 du quart temps ! Draguignan revient donc à hauteur de Bandol à la mi-temps, 33-26. Sur cette première période, le banc n’a apporté que 4pts sur les 33pts grâce à Bruno et Flave.
Après un petit recadrage à la mi-temps, Bandol revient avec Marouane, Bruno, Mat, Vince et Joel. Les joueurs appliquent la recette qui avait si bien marché en début de match. La défense reprend le dessus, Joël et Bruno marquent les 14 premiers points du quart-temps. Cette fois-ci les changements ont une incidence positive sur le match. 51-36 à la fin du 3e quart-temps. Sous l’impulsion de Vince, l’intensité défensive ne faiblit pas. Bandol se crée de nombreuses contre-attaques grâce à Bruno, le seul qui n’avait pas oublié de laisser la caravane au vestiaire avant le match. Mais son manque de finition dans le dernier geste et la qualité suspecte de certaines passes de ses coéquipiers l’empêchent de battre son record de points cette saison. L’écart grandit, Draguignan trouve des solutions grâce aux nombreuses fautes qui les envoient sur la ligne des lancers francs et à Ben! Enervé par les remontrances de son capitaine, il décide de rendre la balle à Draguignan sur remise en jeu avant d’assassiner le pauvre malheureux qui l’a récupéré et de rejoindre le banc dans la foulée. Mais cela n’empêche pas Bandol de dérouler en cette fin de match. Tom retrouve son adresse et Magic Flave régale la foule en fin de match. Les bandolais auraient même pu finir le match sur une très bonne note ! Tom hérite du dernier ballon seul dans le corner à 3 pts. Après 3 secondes, le défenseur décide de monter sur lui, c’est à ce moment qu’il arme et déclenche la catapulte ! la balle s’élève et retombe…à côté ! Un Airball pour finir une rencontre de l’équipe 2 sur un tir ouvert, de quoi ravir le Fan du n°1 Martin qui aura eu le privilège de passer toute la 2e mi-temps sur le banc ! New York a Spike Lee, les Lakers ont Jack Nicholson et l’équipe 2 de Bandol a Martin!!
Victoire 76-53. Un match presque normal où rien d’exceptionnel ne s’est passé cette fois-ci si ce n’est un petit coup de sang de Vince. Nous n’étions pas loin d’une droite monstrueuse du capitaine sur un adversaire mais il a su se retenir. Sa seule feinte de coup de poing a suffi pour faire passer un frisson à tout le banc bandolais.

Prochain match le 19 Mars avec la réception de Grimaud Sainte-Maxime.

Merci au frère de Ben et au Président pour la table de marque. Merci aux fans de Bruno pour avoir rempli la salle !

Bandol BC – JSD: 76-53
L’équipe du jour: Marouane 5, Tom 10, Mat 17, Bruno 11, Vince 6, Joel 17, Antonin, Ben 4, Flave 6

Réactions:

Bruno (Joueur) : « Je lui ai sauté dessus parce que j’ai cru que le coach me criait « saute lui dessus! saute lui dessus! » Mais il me disait juste de revenir en défense… »

Ben (joueur) : « Ciao et bonne continuation ! »

Martin (fan N°1) : « Sur la feinte de Vince, j’avais déjà ouvert le coffre du camion pour évacuer le blessé ou le mort…« 

Vous cherchez quelque chose ?


Utilisez le champs de recherche ci-dessous ou aller directement à la page articles.

Contact


Pour nous contacter ou savoir comment nous rejoindre, cliquez ici.