Retour vers le futur…

Publié le 9 janvier 2011 par admin et classé dans actu

Résumé du match des Séniors 2 contre l’ASPTT par Coach JB. Si vous ne comprenez rien, il paraît que c’est normal car ce match est incompréhensible….

Le dernier match de la phase aller offrait un choc entre le 3e et le 4e du championnat pour un derby totalement fou jusqu’à la dernière seconde, aucune des 2 équipes n’ayant su tuer le match lorsque celui-ci tournait en son avantage. Une rencontre avec une odeur particulière pour les Bandolais : Ne pouvant jouer en blanc, il a fallu récupérer les maillots rouges chez Marouane qui n’avait pu les laver depuis le…16 décembre !

Le début de match est presque parfait côté Bandolais, la défense individuelle de l’ASPTT vole en éclat face au jeu collectif Bandolais. Joël et Vince bien servis font très vite la différence et permettent de mener 18-8, soit le meilleur début de match de la saison depuis Sanary (3e journée). Toulon passe alors en zone sur la fin du quart temps. Un choix payant, les intérieurs Bandolais sont obligés de ressortir les ballons mais la maladresse des extérieurs et le mauvais repli de la défense permettent à l’ASPTT de revenir à 18-17 à la fin du 1/4 temps.
Le 2e quart-temps est serré, les visiteurs passent devant mais Bandol réagit vite. La maladresse dans le dernier geste empêche les locaux de faire le break et Toulon bien emmené par la réussite insolente de ses intérieurs reste au contact. Il faut attendre la fin du 1/4 temps pour voir les Bandolais rectifier le tir : 3 points de Aurélien et Mike puis 2 consécutifs de Mat en toute fin de quart temps donne 5 points d’avance à Bandol.
Le début de la 2e mi-temps est en faveur des joueurs de l’ASPTT qui recollent au score. 2 tirs primés de Manu permettent à Bandol de rester devant. En difficulté sur la zone toulonnaise, seul Mike trouve les espaces et perfore la défense 3 fois de suite. Malheureusement, les extérieurs adverses ont pris le dessus sur leur vis à vis qui ne peuvent les contenir. A l’image du jeune meneur Bandolais Deluca de l’ASPTT, les drive des 3 extérieurs provoquent de nombreuses fautes face à des joueurs Bandolais trop souvent en retard. 57-56 à l’entame du dernier quart-temps.
Un quart temps serré et tendu. Toulon mène 57-58, quand le match va basculer dans une autre dimension :
Il reste alors 6 minutes à jouer, l’ailier toulonnais provoque une nouvelle faute qui l’envoie sur la ligne. A l’opposé, au milieu du terrain, Mike se fait bousculer par son vis-à-vis. L’arbitre du centre ne réagissant pas, il demande au second arbitre de réagir. Se sentant agressé, il siffle une 2e faute technique contre Bandol et la 4e faute de Mike. Les 2 lancers sont tirés, le ballon est remis en jeu. Mais les 2 lancers dus à la faute technique ne sont pas tirés. Personne ne s’en rend compte. Le jeu reprend, Bandol récupère le ballon pour une attaque qui ne donne rien et sur fait une nouvelle faute sur la possession toulonnaise suivante qui donne 2 nouveaux lancers francs.
Temps mort demandé, et à la fin de celui-ci le coach toulonnais, qui n’est autre que la légende Thierry Barbero, se rend compte de l’erreur et demande à ce que les 2 lancers oubliés de la faute technique soient tirés. Après concertation, les arbitres décident donc de faire la rectification. Dans un certain fairplay ou incompréhension, tout le monde semble accepter la décision, c’est alors que Joël entre en piste. Aussi énervé que lorsqu’on lui parle du vin californien (!), il expose les faits aux arbitres dans une parfaite élocution tel Doc à Marty dans Back To The Futur 2. « 6 lancers francs ! Ils vont tirer 6 lancers francs !! Ce n’est pas possible! Si vous faîtes ça, il faut annuler ce qui s’est passé dans le quart-temps depuis la technique! » Effectivement, une trentaine de secondes s’est écoulée. Doc Joël a beau essayer de nous faire comprendre que nous sommes dans un dernier Quart temps parallèle au véritable 4e quart temps. Qu’il nous faut donc revenir en arrière au point précis ou l’espace temps s’est coupé en 2 c’est à dire au moment où la faute technique est sifflée. Il amènera même les arbitres à la table de marque pour compter les lancers francs sur la feuille de match ! Mais en l’absence de Dolorean et de Marty, il est impossible de retourner dans le passé. Et pendant que tous les acteurs essaient de comprendre la théorie de Doc Joël (ça a duré 5 à 6 minutes, quand même !) les 4 lancers francs sont tirés. 57-62 à 5 minutes du terme.
Ce coup du sort va réveiller les Bandolais qui vont inscrire un 12-0 avec 3 lancers de Joël, 5 points de Mike et un panier de Mat. Le passage en zone dans la foulée gêne les Toulonnais et aucun panier n’est inscrit pendant plus de 2 minutes excepté sur lancer franc. 69-64 à l’entame de la dernière minute puis 69-66 avant que Vince ne voit son tir rentrer puis ressortir.
Au terme d’une bonne attaque, Toulon marque 2 points supplémentaires. 69-68 et 35 secondes à jouer. Les Bandolais vont au bout des 24 secondes mais ne marquent pas. Heureusement, après une bataille au rebond, le ballon sort en faveur de Bandol. Il reste alors 12 secondes. Mat reçoit le ballon sur la remise en jeu et le garde. La faute est immédiate et seule 1 seconde est avalée par le chrono. Le premier lancer est raté, le second aussi. Rebond pour Toulon qui a donc le dernier ballon. Bandol repasse en individuel. Personne ne prend ses responsabilités, le ballon arrive dans les mains de Barbero à 3 secondes de la fin, ne pouvant tirer, il donne la balle au jeune Deluca qui n’a plus qu’une seconde pour tirer. Dans une mauvaise position, ligne de fond à 6 mètres du cercle, il jette la balle en l’air ! Tout Bandol revoit alors le tir assassin du HTV… Pas cette fois ! Le ballon passe à gauche du cercle ! 69-68 et Bandol tient enfin sa 1ere victoire face à un gros de la poule.

Une victoire très importante face à une belle équipe qui conclut la phase aller. Bandol est donc dans les 3 premiers à mi-parcours, à seulement une longueur du 1er. Une position confortable en attendant les résultats du choc entre la Farlède (5e) et Roquebrune (2e) puis l’opposition entre le HTV (1er) et Roquebrune la semaine prochaine.

Bandol BC – ASPTT Toulon : 69-68 (18-17 ; 22-18 ; 17-21 ; 12-12)

L’équipe du jour : Auré 5, Tom, Mike 18, Manu 12, Mat 10, Vince 10, Joel 10, Ben, Antoine 4, Flave

Réactions d’après match :

Doc Joël (Joueur): une rupture du continuum espace temps a produit une nouvelle séquence chrono-évènementielle entraînant l’émergence de cette réalité alternative. (saisissant la plaquette et un marqueur) Admettons qu’une ligne droite représente le temps : Ici le début du match, là le 4e quart temps et là la fin du match. Quelque part dans le passé, le temps a infléchi sa courbe créant un 4e quart temps différent pour moi et Marty mais l’unique réalité pour tous les autres… C’est écrit noir sur blanc ! Prenez la loupe et regardez la feuille de match ! Cela fait 6 lancers francs tirés ! C’est inconcevable Il nous faut donc revenir au point précis où la ligne du temps a obliqué c’est-à-dire au moment où Mike prend sa faute technique ! Marty, vite dans la dolorean, nous devant rétablir le temps… Marty ? Mais où est Marty ?…

Martin (Joueur équipe 1, spectateur): C’est fou ! il y a eu plein de matches dans le match ! ça passe de séries de tirs pourris à des séries de 3 points réussis. L’équipe 2 c’est fou ! I’ll be back !

Antoine (joueur) : Coach, tu peux pas dire à Joël de la fermer, il nous a soûlés !

Vous cherchez quelque chose ?


Utilisez le champs de recherche ci-dessous ou aller directement à la page articles.

Contact


Pour nous contacter ou savoir comment nous rejoindre, cliquez ici.