résumé du match Fos / BBC

Publié le 17 février 2016 par admin et classé dans actu

Résumé par JB :

.

Pour cette 16e journée, le Bandol basket club se déplace chez les jeunes de Fos-sur-mer. Au match aller, le BBC s’était incliné 81-82 après prolongation à Sanary. La semaine d’entraînement à été compliquée avec la blessure de Jo Mardi. C’est donc avec 7 joueurs valides ( Tom, Nono, JB, Lionel, Yannis, Al et Nino) que le BBC se rend chez son adversaire.

Fos est très agressif mais c’est Bandol qui prend rapidement la tête, 8-17. Le jeu collectif est bien huilé, le ballon circule bien, Nono se montre à son avantage. Fos va se rapprocher 16-22, mais Nino, qui a juste eu le temps d’enlever ses skis, a un 1er coup de chaud et remet Bandol à +12. Les fosséens reviennent de nouveau à 4 longueurs, 35-39 à la 18e. Une nouvelle fois Nino et les siens repoussent Fos à 35-46 à la pause avec un dernier and 1 de Tom l’ébéniste.

Le 3e quart-temps va être une démonstration collective des bandolais. Le ballon tourne trop vite pour les jeunes locaux, chaque joueur bandolais touche la balle avant de trouver un tir ouvert. Si Nino continue de régaler l’assistance, chaque joueur aura son passage « on fire ». Bandol inflige un 28-4 dans le 3e quart-temps et comptera jusqu’à 43pts d’avance pour s’imposer 60-92.
Un match plein, Bandol a su répondre au défi physique imposé par Fos en pratiquant un magnifique basket avec l’Ebéniste à la baguette et Nino à la finition.
Grâce aux autres résultats de la soirée, Bandol se retrouve seul à la 2e place du classement et vient de remporter 9 de ses 10 derniers matches !
Le prochain match sera passionnant puisque le BBC accueille le 3e, Saint-Laurent du Var (10v-6d). A l’aller, les laurentins l’avaient emporté 88-76.
Les réactions d’après match:
Lionel: « On a totalement répondu à leur intensité défensive, je ne pensais pas qu’on pouvait le faire avec tant de facilité. C’est une très belle victoire et un match où on a pris beaucoup de plaisir. »
Jeff: « Très belle performance collective. Je suis admiratif de la prestation de Lionel qui a fait son match. Je ne me souviens pas de tout, mais c’était loin d’être une évidence après la soirée de la veille… Personne n’a de l’aspirine ? »
JB: « Il y a eu 2 moments clés. Le 1er c’était le trajet aller avec papy Nino qui nous les a brisées : « Jeff ! la radio est trop forte! », « Jeff, comment tu conduis ? Ca secoue trop ! », « Jeff, tu fais ch… je me suis cogné la tête ! » Je sais pas ce qu’il avait, heureusement ensuite il s’est endormi. 
Et le trajet retour, un enfer. On a mis des heures, Jeff n’a pas dépassé les 90km/h sauf devant un radar où il a fait une pointe à 92,5km/h… Et pendant ce temps l’Ebéniste à l’avant et Nino (encore lui!) à l’arrière nous ont saoulés en hurlant sur comment faire des meubles, des tables ou des lits avec des palettes en bois ! Le pire c’est quand ils ont parlé de sapin de Noel en bois, là il a fallu retenir Yannis pour éviter qu’il saute du minibus en marche ! On avait l’impression d’être à « du côté de chez vous » avec Leroy Merlin. Alors je pose la question: Comment va-t-on recruter des jeunes avec des joueurs qui écoutent Jean-Louis Aubert et se retrouvent à Castorama ?… Enfin bon, quand on sort indemne d’un tel déplacement, on peut battre n’importe qui.
Tom l’Ebéniste: « C’était assez facile aujourd’hui, la vraie difficulté réside dans les roues pour les fixer. Après il me suffit juste de palettes. Les vis, le vernis, c’est pour moi. Vous me dîtes la couleur mais il faut compter 1 mois d’attente. J’ai déjà un sapin de Noël et une table basse à réaliser pour Mounir. »

Vous cherchez quelque chose ?


Utilisez le champs de recherche ci-dessous ou aller directement à la page articles.

Contact


Pour nous contacter ou savoir comment nous rejoindre, cliquez ici.