Minimes Honneur : Un bon début de championnat !

Publié le 25 janvier 2011 par admin et classé dans Non classé

Résumé du match des Minimes Honneur contre le LBBB par Coach Bru :

 

 L’équipe minime de Bandol commence fort. En effet, après deux rencontres, elle voit son compteur de victoires à 2 ! Ce qui hisse l’équipe en tête du classement lors de la deuxième journée.

.

Le premier match du 15 janvier se déroule à Bandol.N’ayant pu être là ce week-end, N’guyen Stephane et Benrédouane Benoit ont coaché et arbitré la rencontre contre L’entente Soliés La Farléde. Malgré une défense laxiste, Bandol s’impose au bout de 40 minutes sur le score de 68 – 57.

.

Maintenant, voici le résumé du second match (à l’extérieur cette fois ci) contre Le LBBB (Lanvandou et Bormes Basket-Ball) :

.

Après une petite heure de route, avec en tête de file la voiture Canivez et son GPS, le convoi bandolais arrive dans la charmante ville du Lavandou à 16h. Le match étant prévu à 16h30, l’équipe allait avoir le temps de se préparer et se changer tranquillement. Du moins c’est ce que pensait la troupe de parents et le coach. Gymnase, 16h05, match minimes filles, 3eme quart temps… Impossible d’aller dans les vestiaires avant le dernier quart-temps ! Nous avons assisté à une deuxième mi-temps digne des plus grands matchs NBA de l’histoire… Sur un score de 48 à 2 lors du 3éme quart-temps, Maxime, Pivot du BBC, remarque alors la technique de l’équipe de Cavalaire consistant à jouer à 6 contre 5… Plutôt ratée comme technique car malgré le fait que ni l’arbitre, ni la table, ni les coachs ou public de Lavandou ne l’ait remarqué, Cavalaire ne marqua aucun panier. L’heure du match est arrivée, il est 16h30 et… le match Minimes Filles n’est toujours pas terminé… 16h45 entrée dans le vestiaire… 16h50… la feuille de match Minimes Filles toujours pas complétée… 16h55 digne d’un des plus beaux chefs d’œuvre de l’art abstrait contemporain, la feuille de match Minimes Filles est finie. 17h l’équipe adverse est enfin en tenue… 17h10 début du match.

.

Les bandolais qui s’étaient un peu endormis lors de ces 40 minutes de retard, et après une heure passée dans le gymnase, se font surprendre lors du premier quart-temps… Le Lavandou n’ayant aucun remplaçant, le mot d’ordre était de mettre un certain dynamisme dans la rencontre, ce qui n’a pas été fait.  Après être mené dans les premières minutes, Vincent va être touché par le talent des plus grands, et inscrit 10 des 15 points de l’équipe, score à la fin du premier quart-temps 9-15. Ce quart-temps ne reflète pas le niveau de l’équipe, face à une équipe plus faible sur le papier vis-à-vis des brassages.

.

Le deuxième quart est mieux entamé, Bandol va imposer son rythme et sa domination au rebond par son rookie (première année) Johann, ainsi que par la pression défensive qui n’a rien à voir avec celle des dix premières minutes. Seul le n°4 adverse arrive à percer la défense bandolaise mais ne conclura jamais ses actions, et aucune deuxième chance accordée par nos pivots présents aux rebonds défensifs et offensifs. A la mi-temps Bandol mène, le tableau des scores affiche (et il n’affiche que cela…) 11 à 37.

.

L’objectif de la saison est de viser minimum le top 3 et de prétendre au titre de champion départemental honneur. C’est avec ce genre de match qu’il faut mettre en place des systèmes et tactiques de jeux, les tester en quelque sorte.

.

C’est pour cela qu’au retour sur le terrain, le système défensif « piqueur » va voir le jour. Il est un mélange d’une zone presse (pour les ailiers et meneur) et d’une indiv’ tout terrain (pour les intérieurs).  Ce système va être d’une efficacité redoutable et va permettre à Bandol de creuser encore plus l’écart.

.

Tout comme le dernier quart-temps, cette deuxième mi-temps a permis la rotation des joueurs non titulaires, Antoine Bouvry et Sauveur ont eu du temps de jeu et ont pu proposer certaines actions positives, Antoine Bosc star du dernier match de brassage (Rappel : Il marqua 27 points contre HTV), n’est pas en réussite mais apporte 5 points au compteur.  A noter l’action du match accompli par Thomas, un mouv’ à la Kobe Bryant version Lac des Signes, un double pas dont Mickael Jordan/Jackson ont le secret, suivi d’un saut carpé… et switch !

.

Ce match sera marqué par la réussite aux shoots de Vincent, pour son premier match dans le 5 majeur il finira avec 24 points, son record cette saison, mais il ne sera pas le seul à établir un record. Maxime avec 23 points et Enzo avec 20 points établissent eux aussi leur record personnel sur la saison 2010-2011.

.

Au buzzer final, Bandol remporte, sans suspens, le match sur le score de 18 à 83.

Score par quart-temps : [9-15][2-22][2-23][5-23]

Equipe du jour : Vincent (24), Maxime (23), Enzo (20), Alexandre (8), Antoine Bosc (4), Johann (2), Thomas (2), Antoine Bouvry, Sauveur.

.

Remerciement au public bandolais qui s’est déplacé en masse avec un total de 10 supporters (soit le double du nombre de joueurs de l’équipe adverse) ce qui a contribué au bon déroulement dans la joie et la bonne humeur de cette rencontre sportive.

Bémol : Mauvaise prise en charge par le club adverse, dont le retard de 40 minutes est inexcusable d’un club qui avait qu’une rencontre avant celle-ci, dont l’équipe adverse était elle aussi à l’heure.

Prochain match à Cogolin, le dimanche 6 février à 10h30 du matin… Cogolin étant premier ex-æquo avec Bandol, une victoire sera synonyme de confort pour la suite de la saison.

Vous cherchez quelque chose ?


Utilisez le champs de recherche ci-dessous ou aller directement à la page articles.

Contact


Pour nous contacter ou savoir comment nous rejoindre, cliquez ici.