affaire Bandol / Fréjus

Publié le 13 mai 2014 par admin et classé dans actu

Le championnat étant fini, il est temps de revenir comme promis sur un épisode qui va tenir Bandol en haleine durant le mois de mai.
Bandol finit 2e derrière Fréjus avec le même nombre de points (20v-2d). Lors de la 4e journée, Vence – Fréjus, un joueur de Fréjus non qualifié a pris part à la rencontre. Pour cette faute et selon le règlement (voir article 21<http://www.basketazur.com/pdf/reglements/reglements_sportifs_2013_2014.pdf> )  Frejus aurait dû écoper d’un match perdu par pénalité dans les jours qui ont suivi la rencontre, ce qui aurait changé la tournure du championnat.
Mais la ligue est (volontairement ?) passé à côté de cette faute. Et lorsque l’on sait que c’est un logiciel qui vérifie et valide automatiquement la qualification des joueurs, il y a de quoi se poser des questions.
L’affaire semblait enterrée mais elle a refait surface peu après Noel. Après vérification, il s’est bien avéré que Fréjus s’est manqué, le club de Bandol a donc sollicité la commission sportive de la ligue pour régulariser la situation.
Après avoir gagné du temps, c’est la commission de discipline dans le secret le plus total qui a rendu un verdict étonnant le 8 avril: la faute est reconnue, la ligue décide donc de sanctionner le Président de Fréjus d’un avertissement

(A lire ici <http://www.basketazur.com/pdf/pv/discipline/dossier2_2013_2014.pdf> ).
Cela ressemble à une blague de mauvais goût mais c’est bien réel. Le club a donc saisi le Comité Olympique pour résoudre cette histoire qui traîne depuis le mois d’octobre.
Une décision rapide devrait donc tomber dans le mois qui vient.

Il est décevant de voir sa ligue appliquer le règlement à la tête du client. Dans un passé très récent, Bandol avait écopé d’un match perdu par pénalité lors d’une large victoire à Sainte Maxime pour avoir fait jouer 35 secondes un joueur qui n’était pas qualifié, enlevant tout espoir de monter. Plus tôt, Cavigal, grand favori pour la montée en N3, avait vu tous ses espoirs s’envoler pour la même erreur au profit de Saint Laurent du Var.
Une mésaventure identique est également arrivée à un autre club varois. La Londe dans le rôle de Bandol et Le Cannet dans le rôle de Fréjus. La ligue avait décidé de fermer les yeux mais au final le comité olympique avait donné raison à la Londe. La Londe a alors pu accéder à la N3.

Le président de la ligue, Mr Colette (ex president de Fréjus), se glorifie de ne jamais avoir donné de passe droit depuis 14 ans et s’offusque du manque de fair play des clubs d’ERM. Que Mr le président nous permette de nous offusquer du non respect du règlement et de la partialité de la Ligue et de sa commission.

Affaire à suivre courant Mai !

Vous cherchez quelque chose ?


Utilisez le champs de recherche ci-dessous ou aller directement à la page articles.

Contact


Pour nous contacter ou savoir comment nous rejoindre, cliquez ici.